Un conte astrologique

 

Allégorie très pertinente de l’astrologue Martin Shulman. Notez que le signe que vous pensez être le votre, ne l’est probablement pas. En effet, la véritable astrologie est sidérale, telle que pratiquée encore en Inde, par les astrologues védiques du Dalaï-Lama et par les plus anciens peuples; tenant compte de l’heure de naissance et du lieu de naissance de la personne, ce qui change tout.

« C’était le matin et Dieu se tenait devant ses 12 enfants et dans chacun d’eux, mis la graine de vie.
Un part un, chacun s’avança pour recevoir son don.

 

« A toi Bélier, je te donne ma semence en premier afin que tu aies l’honneur de la planter. Par chaque graine, un million se multipliera dans tes mains. Tu n’auras pas le temps de voir toutes tes semences grandir car tout ce que tu plantes crée plus qui doit être planté. Mais tu seras le premier à pénétrer le sol des esprits humains avec Mon Idée.
Ce n’est pas ton travail de nourrir l’idée, ni de la remettre en question. Ta vie est action, et la seule action que je t’assigne est de commencer à rendre l’homme conscient de ma Création. En retour, je te donne la vertu de L’Estime de Soi. Calmement, Bélier retourna à sa place.

« A toi Taureau, je donne le pouvoir de transformer les semences, en substance. Ton travail requiert patience, car il t incombe de terminer tout ce qui a été entrepris ou les graines se perdront dans le vent. Il t’importe de ne pas questionner ni changer ton état d’esprit en cours de chemin, ou dépendre des autres pour la tâche qui est tienne. En retour, je te donne la vertu de la Force. Utilise-la avec sagesse et a bon escient. Et Taureau retourna à sa place.

« À toi Gémeaux, je te donne les questions sans les réponses afin que tu apportes à tous la compréhension de ce que l’homme voit autour de lui. Tu ne comprendras pourquoi les hommes parlent ou écoutent, mais dans ta quête de réponses tu trouveras la vertu de la Connaissance. Et Gémeaux retourna a sa place.

 » À toi Cancer, j’attribue la tâche d’enseigner aux hommes l’Émotion. Tu devras les faire rire comme les faire pleurer pour qu’ils développent la plénitude intérieure. En retour, je te donne le don de la Famille ; que ton abondance puisse multiplier. Et le Cancer se remit à sa place.

« À toi Lion, je te donne la tâche de faire luire ma Création dans tout son éclat à la face du monde. Mais garde-toi de la fierté et souviens-toi toujours que c’est ma Création, non la tienne. Car si tu oublies les hommes te mépriseront. Tu retireras beaucoup de joies dans cette tâche qui t incombe, si tu la mène a bien. En retour, je te donne la vertu de l’Honneur. Le Lion retourna a sa place.

« À toi Vierge, je te demande de faire examen de tout ce que l’homme a fait avec ma Création. Tu scruteras et analyseras toutes ses voies avec profondeur, et tu devras lui rappeler ses erreurs, dérives et absurdités pour qu’ainsi à travers ma Création il se perfectionne. En retour, je te donne le don de la Pureté d’Esprit. Et Vierge recula en place.

 » À toi Balance, je te donne la mission du Service, que homme soit ainsi conscient de ses devoirs envers les autres. Qu’il apprenne la coopération ainsi que la capacité de réfléchir ses actions. Je te placerais partout où il y a la discorde, et pour tes efforts, je te donnerais la vertu de l’Amour. Et Balance se remit en place.

 » À toi Scorpion, je te donne une tâche difficile. Tu auras la possibilité de connaitre l’esprit des hommes, sans pouvoir parler de ce que tu apprendras. Plusieurs fois, tu seras peiné par ce que tu vois, et dans ta douleur tu te détourneras de Moi, oubliant que ce n’est pas Moi mais la perversion de Mon Idée qui est la cause de ta douleur. Tu expérimenteras tant de l’homme que tu arriveras à le connaître comme un animal et tu lutteras tant avec ses instincts animaux en toi-même que tu perdras ton chemin; mais quand enfin tu seras de retour à moi, Scorpion, je te ferais don de la vertu suprême de la Détermination. Et Scorpion retourna a sa place.

« À toi Sagittaire, je te demande de faire rire les hommes pour qu’en admettant leur incompréhension de Mon Idée, ils deviennent amers. Par le rire, tu leur donneras l’espoir, et par l’espoir leurs yeux se tourneront vers moi. Tu auras beaucoup de vies dans ta vie, et tu ne connaitra le repos dans aucune. En retour, je te donne la vertu de l’Infini ; que tu t’étendes vastement pour atteindre chaque recoin d’ombre et y amène la lumière. Sagittaire se remit en place.

« À toi Capricorne, je demande que par tes labeurs et a la sueur de ton front, tu apprennes a l’homme le travail. Ta tâche est ardue, car tu ressentiras sur tes épaules tout le poids des hommes ; mais pour le joug de tes fardeaux, en retour je te donne la vertu de la Responsabilité et met l’homme entre tes mains.
Et Capricorne recula en place.

 » À toi Verseau, je te donne la vision de l’avenir afin que l’homme puisse voir les autres possibilités. Tu auras la douleur de la solitude car je ne te permets pas de personnaliser mon Amour. Mais pour avoir tourné les yeux de l’homme à de nouvelles possibilités, je t’offre en retour la vertu de la Liberté, que dans ta liberté tu puisses continuer à servir l’humanité chaque fois qu’elle a besoin de toi. Et Verseau recula en place.

« À toi Poissons, je donne la tâche la plus difficile de toutes. Je te demande de rassembler toute la douleur de l’homme et me la retourner. Tes larmes seront mes larmes. La douleur que tu absorberas viendra de l’incompréhension que l’homme a sur Mon Idée, mais tu lui donnera la compassion, pour qu’il essaye à nouveau. Puisque cette tâche est la plus dure, je te donnerais la vertu la plus grande de toutes. Tu seras le seul de mes douze enfants à me connaitre réellement. Mais ce don de Compréhension est pour toi seul, Poissons, car lorsque tu essayeras de la transmettre à l’homme, il ne voudra pas écouter. Et Poissons retourna a sa place.

 

… Puis Dieu dit:  » Chacun d’entre vous est parfait, mais vous ne le saurez pas jusqu’à ce que tous douze ne faites qu’un. Car alors l’ensemble de Mon Idée sera révélée à chacun de vous. Vous croyez que chaque autre don est mieux. Par conséquent, vous me reviendrez plusieurs fois me demandant à être relevé de votre mission, et à chaque fois je vais vous accorder votre souhait. Vous irez à travers d’innombrables incarnations avant de remplir la mission originale, et je vous donne un nombre incalculable de temps pour le faire, mais seulement lorsque cela sera accompli, vous pourrez être avec moi « .

Source(s)
Traduction libre des « 12 enfants de la la Lumière : Un Conte Astrologique », de Martin Shulman