La Ménopause est un renouveau

template_article_secondprintemps

 

Un Second Printemps

 

En médecine traditionnelle chinoise, la période de la ménopause est appelée Second Printemps, pour signifier qu’il y a renouvèlement de l’énergie et des ouvertures dans la vie.

Il est très réducteur d’associer la ménopause uniquement a l’arrêt des menstruations ou a une évolution uniquement physique. Beaucoup de femmes sont écrasées ( et souvent avant même d’être à ce stade de leur vie ) sous le poids de cette vision occidentale qui associe cela a un fardeau incluant vieillesse, rides, déclin, prise de poids, perte de libido, bouffées de chaleur et tout le reste de la boite de pandore. En réalité, c’est à l’opposé de cela.

L’Ayurvéda ( médecine multimillénaire de L’Inde ) et la médecine Chinoise s’accordent sur le fait que cette période est au contraire  un aboutissement qui ouvre vers la troisième plus importante phase de la vie d’une femme après les menstruations ( « l’Eau céleste » en MTC ) et la grossesse ( « Le Murissement du fruit » ).

Ce n’est en aucun cas un vieillissement, c’est un effort naturel du corps pour ralentir et ramener un nouvel équilibre pour les années a venir. C’est l’étape ultime d’un cheminement qui amène à la totalité où notre essence vitale, notre esprit et notre potentiel sont équilibrés pour s’engager a l’harmonie. En cette période, nous clarifions notre mental, notre identité profonde.  Nous mettons de coté le passé pour se tourner vers ce que nous voulons devenir. En fait, l’énergie nous est rendue a nous-même au lieu de s’écouler et donc, cela permet la naissance d’un nouvel potentiel.

Auparavant, nous fondions une famille, axions notre vie sur notre carrière ou notre foyer, nos relations, nous nous identifions a notre position sociale, notre mari, nos pressions culturelles et familiales, etc.  Avec cette nouvelle étape, il nous est donné de trouver notre propre indépendance, nous exprimer en toute authenticité: déménager, suivre une retraite de Yoga, étudier, partager l’amour avec nos proches, voyager, … autant de nouvelles chances.

Vivre une transition saine

 

La baisse ou perte des hormones induit une diminution de notre énergie vitale ( Ojas ), ainsi l’immunité et la cohérence interne ( température, écosystème et flore, système nerveux, etc. ) sont en réajustement. L’activité du système nerveux sympathique augmente, ce qui augmente le niveau de cortisol ( l’hormone du stress ), la pression sanguine, le rythme cardiaque; tout cela emprisonne beaucoup de chaleur ( élément Pitta ) dans le corps se traduisant en : coups de chaleur, insomnie, problèmes cardiaques, sècheresse vaginale, troubles de la digestion, ostéoporose, difficultés de mémoire et de concentration.

Car, comme toute transition, il y a un ajustement du corps et de l’esprit qui s’opère. On peut se sentir submergée par des émotions contradictoires, mais tout cela n’a pour ultime but que de mener a la sagesse de comprendre que le changement et les cycles ont toujours fait partie de notre vie et que nous devons éveiller d’autres émotions que la frustration ou la colère.

Comment faire alors pour retourner a cette ménopause gracieuse, harmonieuse et lumineuse que les femmes connaissaient jadis?

Voici quelques clés stratégiques que chaque femme peut mettre en place facilement:

Notez que ces conseils ne s’appliquent pas a toutes, ils sont la pour enrichir votre percetion et vous proposer des clefs. En aucun cas l’auto medication est suggeree. Il convient de faire le travail avec un Herboriste/Naturopathe competent, un Dr en medecine Ayurvedique ou un praticien en soin de sante naturelle serieux.

Augmenter le feu digestif

  • ajouter des épices digestives et/ou carminatives avec le repas ( cumin, fenouil, cardamome, curcuma, coriandre… ) mais supprimant les épices et plats trop piquants
  • ne pas boire en mangeant
  • boire a température pièce ou chaud
  • opter pour une nourriture saine, digeste, cuite et chaude, de céréales complètes et légumineuses
  • diminuer autant que possible ou supprimer café, alcool et thés forts ( cela amène chaleur et toxines au foie )
  • diminuer les produits laitiers, raffinés et industriels, trop riches en mauvaises huiles, et la consommation de viande rouge

Calmer le système nerveux

  • maintenir une bonne hydratation, boire régulièrement de l’eau
  • se préparer des tisanes de menthe douce séchée ou de menthe fraiche, des jus de légumes ( carotte, betterave ), ou du jus  de fruit ( pommes, grenade )
  • Avant de se coucher, boire du lait bouilli avec un peu de muscade, cardamome, curcuma
  • faire une cure de tisane d’avoine / scutellaire

Supplémenter

  • Regarder du cote du sésame ( de préférence noir ) : soutient l’énergie vitale ( Ojas ) et les reins ( Jing ) , très riche en minéraux
  • shatavari : superbe soutient pour la femme dont les fonctions sont entre autre : tonique utérin, aide efficace contre les coups de chaleur, lubrifie contre la sècheresse,  nourrit le sang, favorise la création de tissus sains, calme la dispersion mentale, nourrit l’immunité et l’énergie vitale, calme les spasmes, aide contre l’insomnie.
  • Ashoka : autre plante pour la Femme
  • neem : soutient au foie, purifie le sang, lutte contre les mauvaises odeurs, l’excès de chaleur et les inflammations ainsi que l’acné
  • arjuna : plante d’excellence pour le cœur et les vaisseaux sanguins
  • brahmi : relaxant, rafraichissant, aide a la concentration et la mémoire, lutte contre Parkinson/épilepsie/Alzheimer et tous les troubles neurologiques et cérébraux

Se chouchouter

  • se lever avant ou avec le soleil et se coucher vers 10H
  • s’octroyer du temps pour se masser avec de l’huile tiède de sésame infusée de jasmin ou de rose
  • faire des exercices corporels doux ( Yoga, QiGong, TaiChi ) qui renforcent le corps et calment l’esprit
  • prendre plusieurs fois par jours de profondes respirations et essayer des respirations particulières : nadi shodana : inspirer narine droite, expirer gauche, inspirer gauche, expirer droite – calme le mental et clarifie les canaux d’énergie subtile ), de 5 a 20 min par jour.  Également, Sheetali pranayama : ouvrir la bouche et sortir le bout de la langue en U, inspirer et expirer, ceci est extrêmement rafraichissant.

Faire la paix

Faire la paix avec le passé, accepter le présent et le futur. Rien ne déséquilibre plus que la haine, la colère, la frustration, le ressentiment, l’irritabilité.

Donnons nous le pardon et l’acceptation en réponse au ressentiment et à la colère. Lorsque nous pardonnons, a l’autre ou nous même, aux détours qu’a prit notre vie, nous n’absolvons pas ce qui s’est passé. Nous nous libérons de l’emprise que cela avait sur nous et de l’attachement vicié a cette souffrance. Le plus surprenant est que cela ne requiert aucun effort,… simplement une ouverture de cœur.

La ménopause célèbre et accueille l’entrée, le début d’une nouvelle période radieuse de sagesse et de grâce. C’est une transition a laquelle l’on peut se preparer avec perspectives , sans le voir comme un tourbillon de changements et d’instabilités.

Accepter l’impermanence

 

L’enfance est le moment d’absorber, de croitre, de grandir au monde, de découvrir.

Puis vient la période d’entreprendre, de faire, ce sont les années de l’égo et son besoin intrinsèque de faire sa place.

Enfin , arrive le temps de laisser aller ce besoin de prouver vers l’extérieur, pour recentrer l’énergie sur soi, pour s’accomplir par soi-même, pour soi-même. Il n est plus temps d’être en permanente démonstration ou activité. L’on a plus rien a prouver et l’on devient clairvoyante, a l’écoute de son être intérieur, dans une contemplation profonde sur la vie. C’est aussi le temps de partager cette sagesse avec nos proches et la société plus globalement. S’accomplir personnellement dans cette période permettra ensuite d’atteindre et approcher le crépuscule de notre vie avec contentement et paix, se rappelant que nous sommes ultimement une âme, une essence pure qui restera bien après avoir rendu le corps que la terre nous a prêté.

Ainsi, en s’accordant le repos pour se reconnecter a notre essence, nous pourrons inonder le monde de notre félicité et de notre compassion.

Mot de fin

 

La plus sure façon de preparer ou vivre une ménopause saine et sereine est de commencer la ou vous êtes, avec ce que vous êtes, maintenant.

Vous avez tous les moyens pour transmuter cette période. Ce n’est finalement qu’un passage, telle la puberté ou la grossesse. Ce n’est en aucun cas une maladie, comme les médecins occidentaux l’associent souvent. Comme toute transition, elle demande a ce que l on soit a l’écoute, elle demande de faire des choix éclairés car les déséquilibres et inconforts ne se manifestent uniquement que pour signaler quelque chose dont il faut prendre soin.

Restons soudées pour la santé, la féminité et enlevons les connotations négatives qui envoient beaucoup trop de femmes de notre société vers cette phase avec découragement avant même d’avoir commencé a la vivre.

Révérer et reconnaissez l’intelligence naturelle qui se met en place et retourne son énergie vers vous-même ; c’est la plus belle chose que vous pouvez vous offrir et que vous pouvez offrir a votre famille.

J’espère que cet article vous soutiendra en ce sens.

 

 

Source(s)
Guerir le corps et l’ame grace a la medecine traditionnelle chinoise, Xiaolan Zhao avec la collaboration de Kanae Kinoshita, Partie VII