Toute femme est Mère et Déesse

template_article_meredeesse

 

Toute Femme porte en elle tout ce qui a été, et tout ce qui sera.

« Tout a une origine. Nier le pouvoir de la Femme, de la Mère, c’est nier cette origine. C’est aussi nier le pouvoir des femmes. »

Tout femme est Mère, que ce soit d’un enfant, porté ou adopté, d’un projet, d’une idée, d’une famille, d’une entreprise, d’un autre.

Derrière tout grand homme se cache une Femme. Derrière toute inspiration se cache une Déesse. L’image de la Déesse nous inspire à nous comprendre en tant que Divine. Elle nous apprend que notre corps est sacré, tel qu’il soit. Elle nous explique que les changements et cycles de notre vies sont bénis et magiques. Que notre colère est saine, que notre feu est purificateur.

Nous n’avons besoin que de nous reconnecter à notre cœur et notre âme pour écouter la sagesse et la vérité ancestrale qui nous guide. Pour nous aimer, là où nous sommes les plus brisées. Pour nous comprendre dans nos propres paradoxes et dualités.

Nous avons le pouvoir de tout transmuter, de tout transformer. De faire de nos blessures des ornements, et de marcher avec le poids du monde sur les épaules comme si ce n’était qu’une paire d’ailes. D’être simple, d’être naturelle, d’être spontanée. D’être tellement réelle que de connaitre la douleur d’être vraie dans un monde qui ne l’est pas.

Le féminisme n’a pas compris que le réel combat n’est pas de se battre pour être l’égal de l’homme, et qu’il n’est nul besoin pour être respectée de se montrer masculine, en parole et en actes. Le féminin est différent du masculin et c’est bien ainsi. La Nature vit de complémentarité, d’eau et de feu, d’air et de terre, de Yin et de Yang, de pouvoir et de douceur. Chacune d’entre nous a une part de Féminin sacré avec lequel il faut reconnecter, pour s’abreuver de créativité, de vision et d’amour nourricier; et une part de Masculin sacré, qui le supporte avec pouvoir et respect. La Nature aspire à l’équilibre et l’unicité.

Aimez-vous, apprenez à vous accepter, vous connaitre, et vous aimer telle que vous êtes, a tous niveaux. Concentrez-vous sur votre croissance personnelle, votre éveil, expérimentez la vie et remplissez la de paix, d’amour, de rire, de joie, de passion, de gratitude. Une femme qui chemine ainsi comprendra qu’elle est illimitée et qu’elle est créatrice de sa vie à sa guise. Sans essayer de prétendre d’être ce qu’elle n’est pas ou de prouver sa valeur. Parmi toutes les personnes qui vivent dans ces prisons d’image, ne nous excusons pas d’être nous-même, parce que ce serait gâcher ce que nous sommes que de vouloir être quelqu’un d’autre.

il_fullxfull-784975018_4scg
Transformez vos noirceurs en lumière. Regardez vos ombres et aimez-les. Plongez dans les abysses de vos émotions et empoignez-les. Affrontez vos peurs et élevez-vous au-delà d’elles. Abreuvez-vous de votre propre source et devenez. La beauté extérieure sans âme ni profondeur n’est que décoration.

N’oubliez pas que chaque fois que vous amenez Amour et Beauté en ce monde, vous restaurez votre propre âme. La Beauté étant l’art se manifestant sous toute forme, en parole, en silence, en gestes, en attitude, en regard, en actes, en décisions, en prise de conscience.

Votre authenticité est merveilleuse, votre vulnérabilité est captivante, vos défauts sont enchanteurs, votre lumière est transcendante, votre amour est ensorcelant : vous êtes magique. Vous êtes l’harmonie entre le danger et le charme, à la fois fascinante et inaccessible.

Vous n’êtes pas ici pour apporter de la lumière dans le monde.

Vous êtes ici pour être la lumière, et cela fait toute la différence.

Un message aux hommes qui ont une femme dans leur vie :

Si vous pouvez lui parler, et qu’elle vous écoute, qu’elle vous fait sourire, qu’elle vous incite à penser, qu’elle vous comble, qu’elle vous trouble autant qu’elle vous apaise, qu’elle vous enflamme, qu’elle vous nourrit, qu’elle vous libère, qu’elle adoucit votre cœur et renforce votre âme, qu’elle vous équilibre, qu’elle vous amène à qui vous êtes réellement, qu’elle vous perfectionne, qu’elle vous accompagne, que sa force vous distancie tout en vous attirant, vous interdisant, et que vous l’aimez, non parce que c’est la plus belle ou la plus riche ou la plus diplômée mais parce qu’avec son amour vous avez le sentiment de l’être; vous seriez fou de ne pas passer le reste de votre vie avec elle. Pour autant, ne vous méprenez pas, ne l’idéalisez pas ni ne la mettez sur un piédestal de perfection qui l’objetiserait, et ne l’adulez pas au risque de vous aveugler sur ce qu’elle est réellement et vous perdre dans vos fantasmes. Car c’est son humanité qui la rend belle et vaste au-delà de tout.

Aujourd’hui le monde est fait de guerre et de sang, de patriarchies, d’oligarchies et de dureté.

Mais demain, le monde ne s’agenouillera que devant la Vérité, ne suivra que la Beauté, et n’obéira qu’à l’Amour.

-Emmanuelle Dessaigne

 

Source : Meres du Monde. Yabyum Rowanroot. Kahlil Gibran.  Abraham Hicks. Vanessa Quintero. Monica Sjöö.

Merci a mes guides pour m’avoir inspiré ce message.