Savoir c’est s’expérimenter

template_article_sourcemethode

 

 

Un jour alors que je marchais dans la rue par un hiver à Montréal, j’ai croisé une affiche pour une formation qui disait, je vais exagérer volontairement, « éveil du 3eme chakra par le 6eme soleil de la méthode Quetzalcóatl du quatrain lunaire ». Et je me suis dit…’waow, cela semble extraordinaire, incroyable, je devrais essayer.’

Puis je me suis dit, ‘pourquoi je pense que c’est incroyable…je ne sais même pas ce que c’est?’

Et j’ai poursuivi…’en fait, cela n’a aucun sens, je ne comprends rien.’

Et là j’ai compris.

J’ai compris qu’il ne fallait pas que je comprenne. Qu’il n’y avait rien à comprendre.

Que dans ce nouvel élan qui pousse de plus en plus de monde à se reconnecter à une certaine spiritualité, il y a tout un marketing, un business. Que nous sommes tellement perdus que nous sommes prêts à nous chercher partout, et bien sûr nous ne nous trouverons nulle part. Nous sommes tellement affamés d’amour, de vérité, de sens, de libération, de santé, que nous sommes prêts à nous jeter sur n’importe quel enseignement, méthode, qui semble crédible.

Et je me suis arrêtée de marcher.

J’ai respiré. J’ai senti le vent froid sur ma nuque.

J’ai remarqué le sourire d’une jeune femme. La tristesse dans le regard d’un étranger. Et je me suis dit, c’est là.

Dieu, la Source, l’Univers…ce que vous voulez, est juste là.

Il est tellement partout qu’on ne le voit plus.

Il est dans le parfum et la couleur des roses, les éclairs, les larmes, les cris, il est partout.

Il ne s’apprend pas, il se vit.

Vous pouvez faire autant de formations que nécessaire et lire sur la spiritualité et cela peut être très bien, mais restez conscient que ça l’est pour votre mental et qu’ainsi ces connaissances seront toujours limités, ne seront toujours que balbutiements.

Vous pouvez lire autant que vous voulez sur une orange par exemple, combien elle est sucrée, acidulée, parfumée, ensoleillée, les mots seront toujours limités et pauvres pour la décrire.

Et vous ne serez jamais nourrit si vous ne faites que lire à propos d’elle. Et vous ne la comprendrez que si vous la goûtez.

Il faut la manger, en la mangeant vous l’incorporez, elle devient vous.

De même, en vivant selon les aspirations de votre âme, en reconnaissant le divin dans chaque chose, alors vous sentirez que tout s’interpénètre, et vous ferez pleinement l’expérience de vous-même, vous réalisez que vous êtes votre propre source, infinie et illimitée.

Si vous cherchez à vous éclairer, vous allez possiblement être quelque peu illuminé, mais vous allez aussi créer des reflets, et votre propre ombre, donc des illusions auxquelles vous vous identifierez de manière erronée. Si vous considérez que vous êtes la lampe vous verrez tout sous cette lumière.

Vous n’êtes pas nés pour amener de la lumière. Vous êtes nés pour être la lumière. Il y a toute une différence.

 

« Le soleil m’a pénétré.

Joint avec le nuage et la rivière.

Moi-même, j’ai pénétré la rivière

Et j’ai pénétré le soleil

Avec le nuage.

Il n’y a pas un moment où nous ne sommes pas interpénétrés.

Cependant, avant que le soleil ne me pénètre

Le soleil était en moi

Et aussi le nuage et la rivière,

J’étais cela.

Il n’y a pas un moment où nous ne sommes pas coexistant.

Ainsi, sache que,

Aussi longtemps que tu continueras de respirer,

Je continuerais d’être en toi. »

~Thich Nhat Hanh