Les Superaliments n’existent pas

superfood

 

L’idée qu’il existe des aliments « meilleurs » que d’autres est absolument erronée. Le petit radis du jardin a autant de valeur qu’une baie de Goji. La nouvelle science qui se veut de disséquer et classifier les aliments selon leurs composants, leur valeur antioxydants etc. n’incorpore pas les critères essentiels et fondamentaux qui permettent de savoir si un aliment nous est bénéfique ou non et dans quelles proportions.

Les critères ayurvédiques comprennent entre autre le Virya ( potentiel réchauffant ou refroidissant ), le Rasa ( la saveur, le gout ), le Vipaka ( effet post digestif ), le Prabhava ( effet spécial ), …ainsi que la Nature de la personne ( Prakriti ) et son état actuel ( Vikriti ).

Chaque produit de la nature est divin à sa façon. Il n’y en a pas de meilleur qu’un autre si on sait les apprécier et les utiliser quand et comme il faut.

Il y a tout un marché autour de ces nouveaux aliments que l’on essaye de nous vendre, et ceci n’a finalement aucun sens du point de vue de la sagesse médicinale.

Il convient aussi de retracer leur utilisation traditionnelle et culturelle (quel contexte, quel dosage, etc.) afin de comprendre s’ils sont adaptés pour nous.

Pour lire plus ici.