Soigner son Corps

slider_page_soinscorps3

 

« Le yogi ne néglige ni ne mortifie jamais son corps ou sa conscience , au contraire il en prend grand soin. Le corps n est pas pour lui un obstacle a sa libération spirituelle ni la cause de sa déchéance mais c est un instrument de sa réalisation. Le yogi prend conscience que sa vie et toutes ses actions sont une part dans la nature. Dans le battement de son pouls et le rythme de sa respiration, il reconnait le cycle des saisons et la palpitation de la Vie universelle. Son corps est un temple qui abrite l’étincelle de Vie. Il a le sentiment que la négligence ou la négation de ses besoins reviendraient a négliger ou nier la Vie Universelle dont il est un élément.

 

L’esprit, en vérité, est pour l homme cause de servitude ou de libération : de servitude s il est lié aux objets de désir , de libération s il est dégagé de leur emprise. Il y a servitude quand l esprit est obsédé, attristé ou affligé a cause de quelque chose. L esprit devient pur quand tout désir et toute peur sont annihilées.

 

Le bon et l agréable se présentent ensemble aux hommes et les pousse a agir. Le yogi préfère le bon a l agréable. D autres, entrainés par leurs désirs préfèrent l agréable au bon et le but même de la vie leur échappe. Au départ, le yogi préfère ce qui est amer comme le poison et persévère dans son entrainement sachant bien qu a la fin cela deviendra aussi doux que le nectar. D autres, aspirant follement a l union de leurs sens avec l objet de leurs désirs préfèrent ce qui leur semble doux comme le nectar au premier abord mais ils ignorent qu a la fin cela sera amer comme le poison. Le yogi sait que la voie qui passe par la satisfaction des sens est large mais qu elle conduit a la destruction et que nombreux sont ceux qui la suivent.

 

Le yogi sait que les voies, soit de la déchéance, soit du salut, se trouvent en lui-même. »

-B. K. S. Iyengar

Lorsque je dis soigner son corps je veux dire l’aimer.

L’aider – à faire circuler les énergies, en prendre soin, l’entretenir.
Le respecter – comme un entité unique qui nous est prêtée pour un temps, avec ses propres mémoires, ses propres intelligences.
Le nourrir – avec tout ce qui est sain et équilibré pour qu’il puisse nous donner en retour la vitalité.
L’écouter – et prendre du temps pour se relaxer, dormir, méditer. Ne pas le stresser davantage, ne pas le brusquer.
L’encourager – à éliminer ce qui ne sert plus pour qu’il puisse toujours se renouveler.

Dans cette même démarche, la section L’approche des médecines ancestrales met l’accent sur les enseignements de l’Ayurvéda, de la Médecine Traditionnelle Chinoise, et bien plus, pour entretenir ou guérir cette formidable machine qu’est notre corps. Egalement je vous propose une autre façon d’approcher l’Alimentation, ne prônant aucun régime ni méthode mais simplement des articles informationnels afin que vous puissiez retrouver sens, raison et plaisir; a decouvrir dans la section L’Art de Vivre & se Nourrir.

Les diverses disciplines corporelles et/ou énergétiques tel le Reiki, le Taiji, Le QiGong, le Yoga, etc. œuvrant dans le but identique de maintenir la santé et favoriser la longévité, sont a découvrir dans la section consacrée Disciplines & soins énergétiques.